Bienvenue sur MyJob !
La référence de l’emploi à la Réunion

La saint Patrick est une fête religieuse apparue en 1631 sous le pape Urbain VIII. Elle célèbre Maewyn Succat mieux connu sous le nom de Saint Patrick qui aurait chassé les serpents d’Irlande (ce qui est certainement une métaphore pour parler des ennemis de l’église) au V ème siècle après avoir reçu pour mission d’Évangéliser l’Irlande par le pape Célestin 1er.  

La saint Patrick sera d’abord une fête religieuse puis deviendra patriotique et populaire. Elle deviendra même une partie de l’identité nationale irlandaise à partir de leur indépendance en 1921.

Aujourd’hui, la Saint Patrick est célébrée dans de nombreux pays à travers le monde, comme aux Etats-Unis ou bien au Canada.

En plus de ses nombreux symboles, comme le vert et le rouge qui sont les couleurs du drapeau de l’ Écosse ou bien encore le trèfle et les lutins, la saint Patrick nous renvoie directement à l’idée des pubs Irlandais et à la bonne humeur entre amis.

La saint Patrick, l’occasion d’essayer l’After Work

Un After Work, c’est simplement profiter un peu plus de nos collègues en les retrouvant dans un pub pour prendre des bières ! 

L’idée semble simple, mais pourtant, réussir son After-Work dépend aussi de certains critères afin qu’il puisse se dérouler à merveille. 

On devra notamment penser à : 

  • un nombre limité de participants (pas plus de 50).
  • que les collaborateurs soient impliqués (on peut laisser l’équipe l’organiser).
  • avoir une raison de se retrouver, par exemple un bon chiffre d’affaires que l’on peut fêter etc.
  • sortir du lieu de travail.
  • ou bien encore réaliser des activités originales.

À cette occasion, nous avons pu interviewer Jonathan qui nous a parlé de la création ainsi que de l’histoire de la brasserie Dalon, avec Joris et Thibaut, ses amis de longue date.

Quelques mots de présentation ? 

Je m’appelle Jonathan, je suis né à la Réunion et j’y ai grandi jusqu’à ce que je prenne mon envol. En effet, je suis parti en métropole à l’âge de 18 ans pour faire mes études et c’est justement lors de cette période que j’ai rencontré Joris et Thibaut. 

 

Comment s’est passée la création de votre brasserie ? 

Avec mes amis, Joris et Thibault, nous avons eu l’idée de nous lancer à la Réunion parce qu’il n’y avait pas encore de microbrasserie dans le nord de l’île. Le projet est parti de là, on a donc commencé à brasser et à commercialiser en août 2018. Depuis, on fait notre petit bout de chemin tranquillement dans le nord de l’île, et cela fait maintenant 4 ans que nous sommes actifs. Nous proposons des bières non pasteurisées, non filtrées et nous avons également un espace de dégustation sur place !

 

Peux-tu nous en dire un peu plus sur la création, des anecdotes, des moments de galère que tu voudrais nous partager ?

Nous avons commencé notre projet dans notre garage, situé dans les hauteurs de Saint-Denis, je vous cache pas que c’était assez galère. On avait 50m2 de brasserie et on faisait tout à la main. C’était assez fastidieux comme processus, mais assez drôle quand on y repense. A présent, nous avons déménagé dans un local de 500 m2 à la Marre, dans la zone industrielle à côté de l’aéroport et là nous travaillons de façon un peu plus professionnelle. L’équipe s’est agrandie, nous avons maintenant des employés, et les bières elles sont plus nombreuses également. 

 

Pour toi, c’est quoi un Dalon ? 

Un Dalon, c’est un “pote”, donc comme on a commencé à travailler entre potes, le nom nous est venu assez naturellement. On voulait quelque chose de simple, dans lequel les jeunes puissent s’identifier de plus, cela nous caractérise bien, ça représente bien l’état d’esprit de la brasserie : Un environnement jeune, bonne ambiance, esprit “camarade” où l’on passe de bons moments en dégustant de bonnes bières de qualités.  Nos bières, sont des boissons de dégustation, on privilégie la qualité et les saveurs plutôt que la quantité sans qualité.

 

Y a-t-il un évènement depuis la création il y a 4 ans, que tu souhaites nous partager ? 

Le gros pas en avant,  c’est le déménagement de notre brasserie, le 17 mars 2020 ! Un gros changement pour nous qui s’est avéré plus chaotique que prévu avec l’arrivée du COVID. En effet, nous avons déménagé juste avant le 1er confinement, pas top pour un nouveau lancement… Mais on ne s’est pas laissé abattre et cela nous a permis de progresser, d’évoluer et ainsi de proposer un service de livraison pour les particuliers.  

 

Proposiez-vous le service de livraison avant le COVID ? 

Nous proposions déjà le service de livraison pour les professionnels avant le COVID toutefois, cette pandémie nous a “obligé” à élargir ce service vers les particuliers qui étaient bloqués chez eux ! Lors de cette période, nous nous sommes transformés en livreur et nous sillonnions l’ensemble de l’île afin de régaler nos clients. 

 

Avec le recul, lorsque vous repensez aux débuts, à quoi pensez-vous ?

Avant, on était peut-être “un peu fou”, et en même temps fallait bien commencer quelque part ! C’est cool, on est content d’avoir pu commencer et d’autant plus content de pouvoir continuer à faire ce qu’on aime, entouré des gens qu’on aime et continuer de partager avec nos clients !

 

Proposez-vous des After Work ?

Nous sommes ouverts tous les soirs du mardi au samedi de 17h à 21h, on est donc typiquement dans l’ambiance after work. On est situé dans une zone industrielle, entouré de bureaux, donc organiquement après le travail beaucoup de gens viennent se détendre entre amis ou entre collègues autour d’une bonne bière.

 

Avez-vous des projets de développement en cours ou à venir ? 

On essaie toujours d’augmenter notre capacité de production donc le but, c’est de continuer à pouvoir produire un peu plus de bières et continuer à produire des bières toujours plus différentes les unes que les autres. 

 

Où peut-on trouver vos bières mis à part dans votre brasserie ? 

Vous pouvez retrouver nos bières à déguster ou à emporter auprès de plusieurs revendeurs sur toute l’île. Nous travaillons avec une centaine de clients : cavistes, épiceries, restaurants, bars mais vous ne retrouverez pas nos produits en grande distribution ! 

 

Y a-t’il une bière dont tu es particulièrement fier ? 

Pour la petite histoire, l’année passée, la brasserie Popihn est venue à la Réunion pour brasser une bière ensemble, en collaboration. En retour, nous sommes allés brasser une bière que nous avons commercialisé à la brasserie (désolé les gourmands, elle reviendra 😄 ), et sa petite particularité, c’est qu’elle est en canette.

C’est une super bière très houblonnée, très fruitée, vraiment chouette ! Nous sommes contents de pouvoir dire que nous sommes la première microbrasserie à la Réunion à avoir collaboré avec une brasserie aussi réputée que Popin ! 

Shares
Share This
Aller au contenu principal